Ethereum

Steven Nerayoff : « Le prix de l’Ether pourrait tripler en 2018 »

Steven Nerayoff CNBC Fast Money

L’un des pre­miers contri­bu­teurs au pro­jet Ethe­reum, Ste­ven Nerayoff, a évo­qué la popu­la­ri­té crois­sante du réseau. Il estime que le fort degré d’in­té­rêt autour des cryp­to-mon­naies et l’ar­ri­vée de nou­velles appli­ca­tions pour­raient per­mettre au prix de l’E­ther de dou­bler, voire de tri­pler au cours de l’an­née 2018.

La valeur de l’E­ther, la cryp­to-mon­naie native du réseau Ethe­reum, pour­rait tri­pler en 2018 – alors que de nom­breuses entre­prises com­mencent à se tour­ner vers cette blockchain.

C’est en tout cas ce qu’in­dique l’un des pre­miers contri­bu­teurs d’E­the­reum, Ste­ven Nerayoff. Dans un entre­tien accor­dé à la chaîne de télé­vi­sion amé­ri­caine CNBC, le déve­lop­peur déclare que la hausse du nombre de pro­jets déve­lop­pés sur la pla­te­forme, mais éga­le­ment l’in­té­rêt crois­sant du grand public pour les cryp­to-mon­naies, pour­raient per­mettre à l’E­ther d’en­re­gis­trer de nou­veaux records his­to­riques – et peut-être même de dépas­ser le Bit­coin en termes de « mar­ket cap ».

« Ce que vous voyez avec Ethe­reum, c’est une aug­men­ta­tion expo­nen­tielle du nombre de pro­jets. Des mil­liards de dol­lars sont actuel­le­ment injec­tés dans l’é­co­sys­tème, avec peut-être 10 fois plus de pro­jets cette année que l’an­née der­nière. Ceci pour­rait faci­le­ment ame­ner à un dou­ble­ment, voire à un tri­ple­ment du prix d’i­ci à la fin de l’an­née », a affir­mé M. Nerayoff.

Il ajoute :

« Vous consta­tez actuel­le­ment une hausse pro­di­gieuse de l’in­té­rêt dans un large champ de sec­teurs. La Fin­tech consti­tue un domaine « natu­rel », mais on peut désor­mais consta­ter que cer­tains déve­lop­peurs sont beau­coup plus ima­gi­na­tifs. On trouve des pro­jets dans les sec­teurs du pétrole et du gaz, on trouve des gou­ver­ne­ments qui uti­lisent Ethe­reum dans leurs appli­ca­tions, on le voit dans le gaming, dans toutes sortes d’industries ».

Au-delà de la flam­bée du nombre de pro­jets, M. Nerayoff estime qu’E­the­reum pro­fite de sa capa­ci­té à gérer les tran­sac­tions plus rapi­de­ment et à des coûts moindres que ne le fait le Bitcoin.

« Les gens l’u­ti­lisent éga­le­ment en tant que mon­naie », a‑t-il affir­mé. « Les frais de tran­sac­tion plus faibles inten­si­fient l’u­ti­li­sa­tion du réseau, en aug­men­tant les “effets de réseau”. Plus il y a d’u­ti­li­sa­teurs, plus il y a de pro­jets qui sont déve­lop­pés, et plus il y a de pro­gram­meurs ».

Et il serait bien dif­fi­cile de lui don­ner tort. On peut consta­ter faci­le­ment, à tra­vers l’ou­til four­ni par Etherscan.io, la crois­sance expo­nen­tielle du nombre de tran­sac­tions effec­tuées sur le réseau Ethe­reum, qui dépasse désor­mais le seuil du million :

Transactions quotidiennes sur le réseau Ethereum en janvier 2018
Lan­cée en 2015, Ethe­reum est une pla­te­forme basée sur la tech­no­lo­gie blo­ck­chain qui per­met aux déve­lop­peur de déployer des smart contracts et des appli­ca­tions décen­tra­li­sées (dApps). Alors que le Bit­coin avait été ima­gi­né exclu­si­ve­ment comme un moyen de paie­ment élec­tro­nique de pair à pair, Ethe­reum sou­haite aller bien plus loin en créant  « un ordi­na­teur mondial ».

Son co-fon­da­teur, Vita­lik Bute­rin, cherche actuel­le­ment des solu­tions pour per­mettre au réseau de « sca­ler », fai­sant ain­si face à la forte hausse de sa popularité.

Même s’il est très confiant quant à l’a­ve­nir d’E­the­reum, M. Nerayoff n’ou­blie tou­te­fois pas les autres réseaux blockchain :

« L’en­semble de l’é­co­sys­tème prend de l’am­pleur. Il existe un fort inté­rêt du public, et il y a d’autres domaines sur les­quels le public peut inves­tir, comme par exemple dans le Bit­coin. Nous assis­tons à une expan­sion de l’en­semble de cet uni­vers », s’est-il enthousiasmé.

L’Ether a dépassé le seuil des 1 200 dollars

Lors de la rédac­tion de cet article, Ethe­reum était par­ve­nue à reprendre la main sur sa place de dau­phin au sein du clas­se­ment éta­bli par CoinMarketCap.

En l’es­pace de 7 jours, le cours de l’E­ther avait enre­gis­tré une hausse de 38%, pas­sant de 874 à 1207 dollars :

Hausse Ether Janvier 2018

Binance, une pla­te­forme d’é­change hong­kon­gaise lan­cée l’é­té der­nier, était celle qui gérait le volume d’é­change le plus important :

Marchés Ethereum 9 janvier 2018

On pou­vait consta­ter un cours supé­rieur à 1700 dol­lars sur la pla­te­forme Bithumb. Ce prix, mais éga­le­ment celui affi­ché par les autres sites sud-coréens, ne sont tou­te­fois plus pris en compte par Coin­Mar­ket­Cap pour déter­mi­ner le prix moyen des crypto-monnaies.

Réfé­rences : CNBC, Coin­jour­nal, Ethers­can, Coin­Mar­ket­Cap

Cet article ne consti­tue pas une recom­man­da­tion d’investissement. Nous vous sug­gé­rons de mener vos propres recherches avant de déci­der de vous pro­cu­rer des cryp­to-mon­naies – des actifs extrê­me­ment ris­qués. Ne dépen­sez pas plus que ce que vous pou­vez vous per­mettre de perdre. Nous ne sau­rons être tenus res­pon­sables de toute perte en capi­tal, en lien avec la lec­ture de cet article.