Bitcoin Prix & Opinions

Le Salvador « buy the dip » en mettant la main sur 100 BTCs supplémentaires

Nayib Bukele Salvador BTC

Après avoir mis la main sur 100 BTCs ven­dre­di, le Sal­va­dor détient désor­mais un total de 1 220 BTCs, soit envi­ron 67 mil­lions de dollars.

Nayib Bukele a une nou­velle fois déci­dé de « buy the dip ». Le pré­sident du Sal­va­dor a choi­si cette semaine de débour­ser envi­ron 5 mil­lions de dol­lars pour s’of­frir 100 BTCs supplémentaires.

Dans un tweet publié ven­dre­di, le diri­geant a révé­lé que son pays avait ache­té 100 BTCs, pro­fi­tant de la chute des cours sus­ci­tée par la décou­verte d’un nou­veau variant de Covid-19 en Afrique du Sud.

Le pays a pour­tant été aver­ti il y a quelques jours par le Fonds Moné­taire Inter­na­tio­nal sur les risques finan­ciers liés à l’a­dop­tion de l’ac­tif numé­rique comme mon­naie officielle.

« Du fait de la forte vola­ti­li­té du Bit­coin, son uti­li­sa­tion comme mon­naie offi­cielle pose de nom­breux risques pour la pro­tec­tion des épar­gnants, l’in­té­gri­té finan­cière et la sta­bi­li­té finan­cière », a pré­ve­nu l’ins­ti­tu­tion dans un com­mu­ni­qué.

« Les ser­vices du FMI recom­mandent de réduire la por­tée de la “Bit­coin Law” et de ren­for­cer la régle­men­ta­tion et la sur­veillance autour de ce nou­vel éco­sys­tème de paiement ».

Après le krach de vendredi, le Bitcoin se stabilise

Ven­dre­di, le Bit­coin avait lour­de­ment chu­té, per­dant plus de 3 000 dol­lars en l’es­pace de quelques minutes.

Lors de la rédac­tion de cet article, l’ac­tif numé­rique s’é­tait sta­bi­li­sé. Le BTC s’é­chan­geait à 54 893 dol­lars, en baisse de 0,02% sur les 24 der­nières heures.

Cours du Bitcoin (BTC) au 27 novembre 2021Le cours de la cryp­to­mon­naie déve­lop­pée par Sato­shi Naka­mo­to avait per­du envi­ron 20% de sa valeur depuis un record his­to­rique à près de 69 000 dol­lars, enre­gis­tré le 10 novembre dernier.

Cours du Bitcoin (BTC) en octobre novembre 2021

Salvador : 1 120 BTCs achetés en moins de 3 mois

Bitcoin au SalvadorM. Bukele avait annon­cé une pre­mière acqui­si­tion à la veille de l’en­trée en vigueur de la « Bit­coin Law », le 7 sep­tembre. Le Sal­va­dor avait alors mis la main sur 200 BTCs, à un prix uni­taire d’en­vi­ron 52 000 dollars.

Depuis, le diri­geant a publié un tweet à chaque fois que le gou­ver­ne­ment s’est offert des Bit­coins sup­plé­men­taires. Avec les 100 nou­veaux coins obte­nus cette semaine, le Sal­va­dor détient désor­mais un total de 1 120 BTCs, soit envi­ron 66 mil­lions de dol­lars au cours actuels.

Depuis l’an­nonce en juin de la pré­pa­ra­tion d’une loi visant à faire du Bit­coin la mon­naie offi­cielle du pays, aux côtés du dol­lar amé­ri­cain, Nayib Bukele a mis en place de nom­breuses ini­tia­tives autour de l’a­dop­tion du BTC et du minage. Le gou­ver­ne­ment a ain­si déve­lop­pé son propre wal­let, le Chi­vo, tan­dis que le pré­sident a récem­ment révé­lé qu’il sou­hai­te­rait éri­ger une « Bit­coin City » au pied d’un vol­can. Sa construc­tion sera en par­tie finan­cée par l’é­mis­sion d’un mil­liard de dol­lars « d’o­bli­ga­tions Bitcoin ».

Mais pas de quoi satis­faire de nom­breux Sal­va­do­riens, farou­che­ment oppo­sés à l’a­dop­tion de la pre­mière cryp­to­mon­naie. En sep­tembre, cer­tains des mani­fes­tants qui défi­laient dans les rues de la capi­tale avaient détruit un dis­tri­bu­teur Chi­vo et avaient appo­sé de nom­breux signes anti-Bit­coin. Le Bloc de Résis­tance et de Rébel­lion Popu­laire du pays, rejoint par un groupe de retrai­tés, de tra­vailleurs et d’an­ciens com­bat­tants, avaient quelques jours aupa­ra­vant orga­ni­sé une série de mani­fes­ta­tions contre la « Loi Bitcoin ».

Cet article ne consti­tue pas une recom­man­da­tion d’investissement. Nous ne sau­rons être tenus res­pon­sables de toute perte en capi­tal, en lien avec sa lecture.
Rate this post