Arnaques Aspect Légal Crypto-monnaies

Shiba Inu : ses équipes alertent sur les arnaques au SHIB

Shiba Inu Coin

Les admi­nis­tra­teurs du Shi­ba Inu ont aler­té les inves­tis­seurs au sujet des mal­fai­teurs qui tentent de les escroquer.

Les équipes à l’o­ri­gine du Shi­ba Inu ont publié ce week-end une alerte sur Twit­ter, en évo­quant les dif­fé­rentes méthodes uti­li­sées pour trom­per les inves­tis­seurs en SHIB :

« Res­tez en alerte et en sécu­ri­té #Shi­bAr­my !

Nous avons été mis au cou­rant d’une récente escro­que­rie, dif­fu­sée sur les réseaux sociaux et sur d’autres pla­te­formes de communication.

Voi­ci une petite vidéo pour four­nir plus d’in­for­ma­tions à ce sujet ».

On peut notam­ment voir dans cette vidéo qu’il convient de se méfier des mes­sages por­tant sur des « air­drops », des « bonus » ou des « givea­ways » de SHIB. Ces offres sont pro­mues « en uti­li­sant les hash­tags #SHIB, #SHIBARMY, #LEASH, #SHIBASWAP et #BONE ».

Les équipes du Shi­ba Inu ont éga­le­ment aler­té sur l’exis­tence d’un « faux groupe Tele­gram », qui « tente de se faire pas­ser pour un compte officiel ».

Alors que la flam­bée enre­gis­trée par le SHIB a per­mis à plu­sieurs inves­tis­seurs de deve­nir mil­lion­naires – voir mil­liar­daires –, de nom­breux acteurs mal­veillants ont ten­té ces der­nières semaines de pro­fi­ter de la fré­né­sie sus­ci­tée par le Shi­ba Inu pour escro­quer des uti­li­sa­teurs.

Shiba Inu : une « Market Cap » record de plus de 50 milliards de dolllars

En s’ins­pi­rant du suc­cès du Shi­ba Inu, de nom­breux « dog coins » ont récem­ment afflué sur les cryp­to-mar­chés. Il sera tou­te­fois dif­fi­cile de réité­rer les per­for­mances du SHIB, dont la « Mar­ket Cap » a atteint fin octobre un record his­to­rique à plus de 50 mil­liards de dollars.

Lors de la rédac­tion de cet article, le Shi­ba Inu avait depuis enre­gis­tré une baisse de près de 50%. L’ac­tif, qui s’é­chan­geait à 0,00004482 dol­lar, poin­tait à la 12ᵉ place du clas­se­ment de CoinMarketCap.

Cours du SHiba Inu (SHIB) au 22 novembre 2021

Les équipes du Shi­ba Inu ont éga­le­ment sor­ti il y a quelques mois deux autres actifs : le LEASH (un token offrant des récom­penses aux four­nis­seurs de liqui­di­té) ain­si que le BONE (un token de gou­ver­nance per­met­tant de voter sur les pro­po­si­tions du futur sys­tème d’or­ga­ni­sa­tion auto­nome décen­tra­li­sée « Dog­gy DAO »).

LEASH BONE Shiba Inu

La popu­la­ri­té du coin auprès des cryp­to-inves­tis­seurs lui ont per­mis de faire son entrée cette année sur les pla­te­formes d’é­change les plus popu­laires, comme Binance, Gemi­ni, Crypto.com et Coinbase.

De nom­breux membres de la #Shi­bAr­my espèrent que le token arri­ve­ra éga­le­ment sur Robin­hood, l’une des pla­te­formes de tra­ding les plus popu­laires aux États-Unis. Une péti­tion en ce sens a déjà récol­té plus de 538 000 signatures.

L’en­thou­siasme sus­ci­té par ce « copy­cat » du Doge­coin a per­mis à plu­sieurs inves­tis­seurs de réa­li­ser des pro­fits consé­quents. Le mois der­nier, on appre­nait qu’un employé de super­mar­ché de 35 ans était deve­nu mil­lion­naire en inves­tis­sant 8 000 dol­lars dans le SHIB au début de l’année.

Cet article ne consti­tue pas une recom­man­da­tion d’investissement. Nous ne sau­rons être tenus res­pon­sables de toute perte en capi­tal, en lien avec sa lecture.