Bitcoin Prix & Opinions

Brian Kelly : « Ce n’est pas la fin du Bitcoin »

Une pièce Bitcoin

Brian Kel­ly, ges­tion­naire du fonds d’in­ves­tis­se­ment en cryp­to-mon­naies BKCM et inter­ve­nant régu­lier de l’é­mis­sion « Fast Tra­der » dif­fu­sée sur la chaîne CNBC, est loin d’être per­tur­bé par la chute du prix du Bit­coin. Il estime d’ailleurs qu’il s’a­gi­rait d’une excellent oppor­tu­ni­té pour se pla­cer sur le mar­ché, après la cor­rec­tion majeure qu’il a pu subir.

Après un record historique, ‑50% pour le Bitcoin

Hausse prix BitcoinAprès avoir fran­chi un record his­to­rique à plus de 20 000 dol­lars à la mi-décembre, le prix du Bit­coin avait per­du mer­cre­di der­nier plus de 50% de sa valeur, en pas­sant sous la barre des 10 000 dol­lars.

Et de nom­breux autres actifs numé­riques, au pre­mier rang des­quels le Ripple ou le Bit­coin Cash, ont fait les frais du cli­mat bais­sier qui entoure actuel­le­ment les marchés.

Mais pour Brian Kel­ly, ges­tion­naire du fonds BKCM, le Bit­coin est loin d’a­voir dit son der­nier mot :

« En ce moment, tout le monde est en train de dire que c’est fini, que ça y est, le Bit­coin est mort, pour la 175ème fois. Mais c’est le moment de com­men­cer à s’y inté­res­ser, du côté des ache­teurs. Et des capi­taux conti­nuent d’af­fluer. Ces flux n’ont pas ces­sé. Ce n’est pas la fin du Bitcoin ».

Des chutes brutales

Chute Bitcoin Saxo BankM. Kel­ly s’at­tend à ce que le mar­ché des cryp­to-mon­naies reste, sur le long terme, un mar­ché haus­sier. Il estime que la vaste majo­ri­té des inves­tis­seurs qui évo­luent dans cet éco­sys­tème demeurent opti­mistes.

Mais il pré­fère pré­ve­nir les épar­gnants qui lorgnent du côté de l’ac­tif numé­rique : ils devront être capables de faire face à des cor­rec­tions bru­tales, pou­vant aller jus­qu’à 20%, voire 30% par jour – des cor­rec­tions qui sont mon­naie cou­rante sur ce marché.

« Ces actifs peuvent évo­luer de 20 à 30% en une seule jour­née », a aler­té M. Kel­ly, en ajou­tant que les inves­tis­seurs avaient ten­dance à revendre trop tôt leurs mon­naies numé­riques. « Une fois qu’un élan [momen­tum] prend place, il faut conser­ver ses cryp­to-mon­naies – même si cela vient d’aug­men­ter de 20 à 30% ».

L’a­na­lyste a par ailleurs invi­té les télé­spec­ta­teurs à ne pas pla­cer plus de 5% de leur patri­moine dans de tels sup­ports d’in­ves­tis­se­ment.

Brian Kelly CNBC

Une baisse « extrêmement saine »

Un BitcoinLe Bit­coin et les autres cryp­to-mon­naies ont connu une année 2017 excep­tion­nelle, aus­si bien en termes de valo­ri­sa­tion (celle-ci a été mul­ti­pliée par 33) qu’en termes de popularité.

Mais comme l’a pré­cé­dem­ment fait remar­quer le créa­teur du Lite­coin, Char­lie Lee, un cycle haus­sier va devoir, de manière qua­si-sys­té­ma­tique, lais­ser place à un cycle bais­sier. Et il n’est pas éton­nant, du fait de la flam­bée des actifs numé­riques l’an­née der­nière, d’as­sis­ter à l’une des cor­rec­tions les plus sévères de l’his­toire de ces mar­chés.

À la fin du mois de décembre, alors que le Bit­coin était pas­sé en quelques jours de 20 000 dol­lars à 13 000 dol­lars, l’a­na­lyste finan­cier Tom Lee avait décla­ré qu’il s’a­gis­sait d’une phase de « conso­li­da­tion », et que cette baisse était « extrê­me­ment saine ». Il y a deux semaines, il réaf­fir­mait sa confiance en indi­quant que le prix du Bit­coin pour­rait « faci­le­ment dou­bler, voire tri­pler » sur l’an­née 2018. Il avait d’ailleurs fixé un prix-cible de 25 000 dol­lars pour la pre­mière cryp­to-mon­naie décentralisée.

Alors que l’ar­ri­vée de solu­tions de « sca­ling » pour­raient très pro­chai­ne­ment lui per­mettre de rede­ve­nir un outil per­ti­nent pour effec­tuer des paie­ments, le Bit­coin fait tou­jours office de réfé­rence sur les mar­chés des actifs numé­riques. Il est d’ailleurs le seul a avoir été adou­bé par Wall Street, à tra­vers les contrats à terme pro­po­sés aux inves­tis­seurs ins­ti­tu­tion­nels sur deux bourses d’é­change : le CBOE (Chi­ca­go Board Options Exchange) et le CME (Chi­ca­go Mer­can­tile Exchange).

Et même si la popu­la­ri­té des cryp­to-mon­naies alter­na­tives a for­te­ment aug­men­té sur les 6 der­niers mois, on peut pen­ser que le Bit­coin pour­rait très cer­tai­ne­ment s’ap­pré­cier cette année – et par­ve­nir à conser­ver un fau­teuil de lea­der que de nom­breux actifs aime­raient lui ravir.

Réfé­rences : CCN, CNBC

Cet article ne consti­tue pas une recom­man­da­tion d’investissement. Nous vous sug­gé­rons de mener vos propres recherches avant de déci­der de vous pro­cu­rer des cryp­to-mon­naies – des actifs extrê­me­ment ris­qués. Ne dépen­sez pas plus que ce que vous pou­vez vous per­mettre de perdre. Nous ne sau­rons être tenus res­pon­sables de toute perte en capi­tal, en lien avec la lec­ture de cet article.

5/5 – (1 vote) 
S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x