Bitcoin Démocratisation

Goldman Sachs pourrait bientôt lancer une plateforme d’échange de crypto-monnaies

Goldman Sachs Bureaux

Moin d’une semaine après l’ar­ri­vée de contrats à terme sur le Bit­coin au sein de la deuxième plus grande bourse d’é­change au monde, cer­taines sources indiquent que indiquent que la banque d’in­ves­tis­se­ment Gold­man Sachs aurait pré­vu de lan­cer dès l’an­née pro­chaine une pla­te­forme d’é­change de cryp­to-mon­naies.

Selon des infor­ma­tions révé­lées par le South Chi­na Mor­ning Post, qui a relayé les confi­dences de « sources proches du dos­sier », la banque Gold­man Sachs pour­rait déployer ce ser­vice dès la mi-2018. Ces sources ont éga­le­ment indi­qué que les diri­geants du groupe ban­caire étaient actuel­le­ment en train de réflé­chir aux mesures qu’ils allaient prendre pour sto­cker ces actifs numé­riques de manière sécu­ri­sée.

Si cette ini­tia­tive venait à se concré­ti­ser, il s’a­gi­rait de la pre­mière fois qu’une enti­té majeure de Wall Street se lance plei­ne­ment dans l’é­co­sys­tème des cryp­to-mon­naies, en per­met­tant à ses clients d’a­che­ter celles-ci « en direct ».

Alors que le CBOE et le CME pro­posent déjà des contrats à terme sur le Bit­coin, et que ceux-ci seront bien­tôt réfé­ren­cés par la socié­té de cour­tage en bourse TD Ame­ri­trade, il s’a­gi­rait d’une nou­velle étape dans l’a­dop­tion des mon­naies numé­riques par la finance « tra­di­tion­nelle ».

Dans le même temps, d’autres ins­ti­tu­tions finan­cières majeures pré­fèrent prendre leur temps. C’est le cas de Citi­group et de Bank of Ame­ri­ca, qui adoptent une approche plus pru­dente, et attendent de voir com­ment leurs com­pé­ti­trices s’en sortent sur ce mar­ché extrê­me­ment vola­tile.

Un instrument qui favoriserait la fraude

Banque Goldman SachsD’a­près les infor­ma­tions indi­quées par For­tune, Gold­man Sachs serait en train de mettre en place, dans ses bureaux de New York, une équipe dédiée à l’ar­ri­vée de cette nou­velle pla­te­forme.

La banque d’in­ves­tis­se­ment n’au­rait tou­te­fois pas encore déci­dé où sera héber­gée la salle des mar­chés – il est pos­sible que celle-ci opère au sein de l’u­ni­té qui gère actuel­le­ment les pro­duits de taux et change, les mon­naies et les matières matières pre­mières.

Au tra­vers d’un com­mu­ni­qué, Michael DuVal­ly, porte-parole de Gold­man Sachs, a décla­ré :

« Du fait de l’in­té­rêt de nos clients pour les mon­naies numé­riques, nous sommes en train de cher­cher comme nous pou­vons les satis­faire au mieux. »

Lloyd BlankfeinSi l’on s’in­té­resse aux décla­ra­tion récentes de Lloyd Blank­fein, le CEO de Gold­man Sachs, cette nou­velle semble éton­nante.

Le diri­geant avait ain­si récem­ment décla­ré à Bloom­berg qu’il res­sen­tait « un cer­tain niveau d’inconfort » par rap­port à au Bit­coin. Il avait tou­te­fois confié qu’il était « tou­jours en train d’y réflé­chir, » et qu’il se refu­sait à « l’ap­prou­ver ou à le reje­ter. »

Mais il avait sur­tout, quelques semaines plus tôt, fait preuve d’une posi­tion bien plus hos­tile vis-à-vis de la mon­naie numé­rique, évo­quant son uti­li­sa­tion à des fins cri­mi­nelles :

« L’une des prin­ci­pales uti­li­sa­tions du Bit­coin : c’est un vec­teur qui per­met de per­pé­trer des fraudes. Et c’est peut-être pour cela que vous ne pou­vez pas le ‘tra­cker’. Certes, c’est comme les espèces, mais il est par­fois dif­fi­cile d’accumuler des espèces. »

Forte correction sur les marchés de crypto-monnaies

Cette décla­ra­tion inter­vient alors que les cours des mon­naies numé­riques plongent.

Lors de la rédac­tion de cet article, le prix du Bit­coin s’é­le­vait à 12 831 dol­lars, d’a­près les don­nées four­nies par Coin­Mar­ket­Cap. Il s’a­git d’une baisse de plus de 35% par rap­port au record his­to­rique enre­gis­tré dimanche der­nier, alors que la mon­naie numé­rique avait atteint le seuil des 20 089 dol­lars.

Chute Bitcoin décembre 2017

Ces der­nières semaines, de nom­breux obser­va­teurs avaient aler­té sur l’exis­tence d’une bulle spé­cu­la­tive autour du Bit­coin – le cours de celui-ci était pas­sé depuis le début de l’an­née de moins de 1000 à plus de 20 000 dol­lars.

Cer­tains inter­nautes estiment que cette baisse pour­rait être étroi­te­ment liée à l’ar­ri­vée, dans la nuit de dimanche à lun­di, des contrats à terme sur le Bit­coin au sein du Chi­ca­go Mer­can­tile Exchange :


On peut éga­le­ment pen­ser que cer­tains inves­tis­seurs ont sou­hai­té « prendre leurs pro­fits », et qu’ils déci­de­ront de réin­ves­tir le mar­ché une fois que la situa­tion se sera apai­sée.

À lire éga­le­ment :

Réfé­rences : Bit­coi­nist, SCMP, For­tune, Coin­mar­ket­cap




[wpcrypto_list]