Ethereum

Ethereum : le Chicago Mercantile Exchange lance des « micro Ether futures »

Contrat à terme Ethereum

Le Chi­ca­go Mer­can­tile Exchange (CME), l’un des prin­ci­paux mar­chés à terme amé­ri­cains, a élar­gi son offre de cryp­to-pro­duits en pro­po­sant un « micro Ether futures » – des contrats à terme ados­sés à des dixièmes d’Ethers.

Le CME a annon­cé ce lun­di avoir lan­cé un contrat « micro Ether futures » ados­sé à 0,1 ETH. Il offre ain­si la pos­si­bi­li­té aux tra­ders ins­ti­tu­tion­nels et par­ti­cu­liers la pos­si­bi­li­té de s’ex­po­ser à la deuxième cryp­to­mon­naie en adop­tant une stra­té­gie de tra­ding plus pointue.

Réglé en espèces, ce contrat s’é­change sous le code METZ1. Il vient s’a­jou­ter à la gamme de cryp­to-pro­duits déri­vés de la bourse d’é­change, qui pro­pose déjà des « Bit­coins futures » (contrats à terme sur le BTC), des « micro Bit­coin futures », ain­si que des options sur des « Bit­coin futures » et des « Ether futures ».

Tim McCourt, direc­teur des pro­duits d’in­ves­tis­se­ment alter­na­tifs du CME, a décla­ré que cette offre per­met­trait aux inves­tis­seurs de « cou­vrir leur risque face au prix au comp­tant de l’E­ther ou de mettre en place de manière plus agile des stra­té­gies de tra­ding impli­quant l’E­ther ». Gene­sis Glo­bal Tra­ding, l’un des four­nis­seurs de liqui­di­té du CME, a conçu ce contrat grâce à un par­te­na­riat avec la socié­té de cryp­to-inves­tis­se­ment XBTO.

« Ce contrat “Micro Ether futures” répond à un besoin de flexi­bi­li­té accru et de cou­ver­ture de por­te­feuille plus pré­cis », a indi­qué Joshua Lim, res­pon­sable des pro­duits déri­vés chez Genesis.

Cette annonce inter­vient après une semaine chao­tique pour l’E­ther, repas­sé same­di sous la barre des 3650 dol­lars – une pre­mière depuis la mi-octobre. Lors de la rédac­tion de cet article, l’ac­tif numé­rique avait depuis retrou­vé des cou­leurs : il s’é­chan­geait à 4 366 dol­lars, en hausse de 5,5% sur les 24 der­nières heures.

Cours Ether Ethereum au 7 décembre 2021

L’ETH avait per­du un peu plus de 10% de sa valeur depuis un record his­to­rique à 4 859 dol­lars, enre­gis­tré le 10 novembre dernier.

Le CME avait lan­cé les pre­miers contrats à terme sur le Bit­coin en décembre 2017, alors que la pre­mière cryp­to­mon­naie venait tout juste d’en­re­gis­trer un record his­to­rique à près de 20 000 dol­lars. La bourse a déjà trai­té plus de 3,3 mil­lions de contrats « micro Bit­coin futures », un pro­duit lan­cé en mai dernier.

Cet article ne consti­tue pas une recom­man­da­tion d’investissement. Nous ne sau­rons être tenus res­pon­sables de toute perte en capi­tal, en lien avec sa lecture.
Rate this post