NFT

AMC et Sony s’associent pour offrir des NFTs Spider-Man aux spectateurs du nouvel opus du film

Spiderman No way home

Cette opé­ra­tion pro­mo­tion­nelle pour­rait être à l’o­ri­gine du crash du ser­vice d’a­chat en ligne d’AMC.

C’est une opé­ra­tion sans pré­cé­dent qu’ont annon­cé ce dimanche AMC et Sony Pic­tures. 86 000 tokens non fon­gibles (NFTs) seront dis­tri­bués aux pre­miers spec­ta­teurs qui achè­te­ront une place pour la pre­mière jour­née de pro­jec­tion du film « Spi­der-Man : No Way Home », pré­vue pour le 16 décembre prochain.

Vic­time de son suc­cès, l’ap­pli­ca­tion de réser­va­tion de la chaîne de salles de ciné­ma a enre­gis­tré un crash au cours des heures sui­vantes. Dif­fi­cile de savoir si celui-ci était lié à cette opé­ra­tion pro­mo­tion­nelle ou à l’ap­pé­tence des spec­ta­teurs pour les aven­tures de l’homme araignée.

Adam Aron, le PDG d’AMC, s’est excu­sé pour les délais d’at­tente cau­sés par des « volumes sans pré­cé­dent ». Selon le diri­geant, les ventes de places en ligne ont atteint « leur plus haut niveau dans toute l’his­toire d’AMC ».

Alors que la demande pour cette pre­mière jour­née de pro­tec­tion a flam­bé, les prin­ci­paux sites amé­ri­cains de ventes de places de ciné­ma – comme Atom Tickets, Fan­dan­go et MovieTickets.com – ont éga­le­ment eu du mal à faire face à la demande.

Les NFTs sont des tokens uniques liés à un conte­nu numé­rique ou phy­sique et four­nis­sant une preuve de pro­prié­té. Les cas d’u­ti­li­sa­tion sont nom­breux : œuvres d’art, objets de col­lec­tion, objets de jeu vidéo, billets de concert,…

Cette nou­velle pro­mo­tion, pré­sen­tée comme « la pre­mière du genre de la part d’un grand exploi­tant de salles de ciné­ma », per­met­tra de four­nir aux spec­ta­teurs plus de 100 desi­gns de NFTs conçus par Cub Studios.

« Les clients d’AMC Theatres et les action­naires d’AMC ont deman­dé à l’en­tre­prise de se lan­cer dans le monde des NFTs », a expli­qué M. Aron dans un com­mu­ni­qué.

« Nous ne pou­vions ima­gi­ner une manière plus par­faite pour débu­ter qu’a­vec nos amis de Sony Pictures ».

Comme expli­qué par l’ex­ploi­tant de salles de ciné­ma, les NFTs Spi­der-Man pour­ront être obte­nus via le World­wide Asset eXchange (WAX), une pla­te­forme blo­ck­chain spé­cia­le­ment conçue pour échan­ger des objets numériques.

AMC mise sur les cryptomonnaies

AMC, la plus grande chaîne de salles de ciné­ma au monde, reven­dique 1 004 com­plexes ciné­ma­to­gra­phiques et 11 041 salles de cinéma.

La socié­té, dont le siège se trouve dans le Kan­sas, a fait les gros titres de la presse cette année du fait de la flam­bée spec­ta­cu­laire de son action bour­sière. La valeur a pro­fi­té de l’enthousiasme des « meme stock tra­ders », qui avait démar­ré avec la fré­né­sie sus­ci­tée par l’action GameStop.

Lors de la rédac­tion de cet article, le cours de l’ac­tion AMC s’é­tait ain­si appré­cié de 1772% depuis le début de l’année :

Cours action AMC 29 novembre 2021En sep­tembre, l’en­tre­prise avait annon­cé qu’elle allait deve­nir la pre­mière chaîne de salles de ciné­ma amé­ri­caine à prendre en charge les paie­ments en Bit­coin, Ether, Lite­coin et Bit­coin Cash. Le mois sui­vant, elle avait ajou­té le Doge­coin en tant que moyen de paie­ment pour ses cartes cadeaux.

Le 12 novembre, Adam Aron avait révé­lé que 14% des paie­ments en ligne reçus par AMC étaient effec­tués en cryptomonnaies :

Quelques jours plus tard, il avait confié qu’AMC allait prendre en charge les paie­ments dans un autre « meme coin », le Shi­ba Inu (SHIB), d’i­ci « 60 à 120 jours » :