Bitcoin Prix & Opinions

Le Bitcoin en route vers les 90 000 dollars ? Plusieurs indicateurs poussent les traders à l’optimisme

Pièces BTC Bitcoin

Après avoir dépas­sé les 67 000 dol­lars la semaine der­nière, le Bit­coin pour­rait-il enre­gis­trer une flam­bée au cours des pro­chains mois ? C’est ce que laissent pen­ser plu­sieurs indi­ca­teurs qui sus­citent l’op­ti­misme d’une grande par­tie de la crypto-sphère.

Le Bit­coin com­mence à retrou­ver des cou­leurs. Alors qu’il avait chu­té à moins de 60 000 dol­lars après avoir enre­gis­tré un record his­to­rique à plus de 67 000 dol­lars, le BTC a renoué avec la hausse depuis dimanche après-midi.

Lors de la rédac­tion de cet article, l’ac­tif numé­rique s’é­chan­geait à 62 818 dol­lars sur la pla­te­forme Bits­tamp, enre­gis­trant une appré­cia­tion de plus de 3% sur les der­nières 24 heures :

Cours du Bitcoin au 25 octobre 2021

Les attentes res­tent impor­tantes du côté des « Bit­coi­ners ». Alors que beau­coup s’at­tendent à une pour­suite du « bull run » enta­mé ces der­nières semaines, de nom­breux obser­va­teurs estiment que le BTC pour­rait bien­tôt dépas­ser le seuil des 100 000 dol­lars. D’autres sont bien plus haus­siers, avec des pré­dic­tions pou­vant aller jus­qu’à 350 000 dol­lars pour les pro­chains mois.

Inté­res­sons-nous aux dif­fé­rents fac­teurs de nature à sus­ci­ter l’op­ti­misme des crypto-marchés.

Un « afflux ininterrompu d’acheteurs »

Alors que la hausse de l’in­fla­tion conti­nue d’in­quié­ter les mar­chés amé­ri­cains, la Réserve Fédé­rale a récem­ment confié que cette situa­tion pour­rait per­du­rer. Pour de nom­breux obser­va­teurs, il s’a­git d’un signe posi­tif pour le Bit­coin, de plus en plus per­çu par des inves­tis­seurs ins­ti­tu­tion­nels comme un actif de réfé­rence pour se pro­té­ger de l’inflation.

L’in­té­rêt crois­sant de ces gros inves­tis­seurs peut d’ailleurs se retrou­ver du côté des cryp­to-mar­chés à terme.

Charles Edwards, PDG de la socié­té d’in­ves­tis­se­ment Capriole, a ain­si évo­qué il y a quelques jours les évo­lu­tions des posi­tions ouvertes des contrats à terme sur le Bit­coin. Il note que les pro­duits finan­ciers échan­gés sur le Chi­ca­go Mer­can­tile Exchange sont désor­mais les pre­miers sur cet indi­ca­teur – devant des cryp­to-pla­te­formes telles que Binance et FTX– , tra­dui­sant un inté­rêt accru des inves­tis­seurs institutionnels :

« Si l’aug­men­ta­tion des posi­tions ouvertes du CME, qui ont gagné plu­sieurs places pour deve­nir les lea­ders en quelques jours cette semaine, ne consti­tue pas un indi­ca­teur d’un inté­rêt ins­ti­tu­tion­nel consé­quent, alors j’i­gnore ce que c’est », a‑t-il confié.

Le finan­cier avait pré­cé­dem­ment décla­ré que l’ar­ri­vée d’un ETF ados­sé à des contrats à terme sur le Bit­coin allait pro­vo­quer un « afflux inin­ter­rom­pu d’a­che­teurs ».

Ki Young Ju, PDG de la socié­té d’a­na­lyse « on-chain » Cryp­to­Quant, s’est de son côté inté­res­sé aux volumes d’é­changes enre­gis­trés par ces contrats à terme. Il estime que ceux-ci per­mettent d’i­den­ti­fier un « niveau de sup­port clé » à 60 000 dol­lars pour le Bit­coin :

« Où se trouve le niveau de sup­port clé du BTC ?

Lorsque le cours s’est appro­ché des 60 000 dol­lars hier, 840 mil­lions de dol­lars de Bit­coin ont été ache­tés sur les mar­chés à terme à tra­vers des ordres de marché.

Les volumes d’a­chat / de vente des “takers” [ceux qui lancent un ordre] per­mettent d’i­den­ti­fier les niveaux de support/résistance clés ».

Un « bull run » qui coïncide avec celui du 2017

L’a­na­lyste Michaël van de Poppe est éga­le­ment haus­sier. S’il voit le Bit­coin chu­ter dans un pre­mier temps jus­qu’à un cours com­pris entre 57 623 et 59 016 dol­lars, il estime que le BTC devrait dépas­ser les 90 000 dol­lars au début de l’an­née 2022 :

Bien qu’op­ti­miste, le tra­der est moins enthou­siaste que d’autres obser­va­teurs. On peut citer par­mi eux PlanB, qui voit le Bit­coin dépas­ser res­pec­ti­ve­ment les 63 000, 98 000 et 135 000 dol­lars à la fin des mois d’oc­tobre, de novembre et décembre :

Pour l’a­na­lyste Tech­Dev, les évo­lu­tions du cours Bit­coin s’ins­crivent dans celles enre­gis­trées en 2017 – mais légè­re­ment « apla­ties ». S’il pour­sui­vait une telle tra­jec­toire, le BTC pour­rait se rap­pro­cher des 200 000 dol­lars à la fin de l’an­née, avant d’en­re­gis­trer une chute nette et rapide :

« Après 140 jours, une frac­tale légè­re­ment apla­tie de 2017 conti­nue de pré­dire les évo­lu­tions jour­na­lères du prix du BTC. Elle le fait mieux que la plu­part des ana­lyses tech­niques de court-terme que j’ai pu voir », a‑t-il décla­ré dans la nuit de dimanche à lundi.

Le troisième ETF sur le Bitcoin arrive ce lundi

Autre motif d’op­ti­misme des mar­chés : l’ar­ri­vée du troi­sième fonds indi­ciel (ETF) sur le Bit­coin – un pro­duit finan­cier qui per­met aux inves­tis­seurs de s’ex­po­ser faci­le­ment à la pre­mière cryptomonnaie.

Ce lun­di, c’est au tour de VanEck – qui sou­hai­tait depuis plu­sieurs années pro­po­ser un ETF – de mettre sur le mar­ché un tel actif. À l’ins­tar des deux autres, l’ETF « Bit­coin Stra­te­gy » de VanEck (XBTF) sera ados­sé à des contrats à terme sur le Bitcoin.

Pour de nom­breux obser­va­teurs, si ces ETFs confèrent une légi­ti­mi­té accrue au BTC, ils ne pour­raient avoir qu’un impact limi­té sur son cours. Ils attendent plu­tôt l’ar­ri­vée d’un ETF ados­sé à des Bit­coins « phy­siques ». Celui-ci aurait, selon eux, un impact bien plus impor­tant sur le prix de la cryp­to­mon­naie, en sus­ci­tant une contrac­tion de l’offre de BTCs.

Le gen­darme des mar­chés finan­ciers amé­ri­cains (la SEC) doit d’ailleurs rendre une nou­velle déci­sion le 14 novembre pro­chain concer­nant un « véri­table » ETF sur le Bit­coin, éga­le­ment pro­po­sé par VanEck.

Approbation ETF BItcoin Etats-UnisMal­gré l’en­goue­ment rela­ti­ve­ment faible d’une par­tie de la cryp­to-sphère, le pre­mier « ETF Bit­coin » a enre­gis­tré des volumes records la semaine der­nière, avec plus d’1 mil­liard de dol­lars d’é­changes lors de sa jour­née d’introduction.

« Une col­lecte impor­tante pour le nou­vel ETF “Bit­coin Stra­te­gy” de Pro­Shares tra­duit une demande latente et des tra­ders “quant” ciblant des oppor­tu­ni­tés d’ar­bi­trage », s’est féli­ci­té Mike McGlone, spé­claiste des ETFs de Bloomberg.

« Ces phéo­mènes devraient vrai­sem­bla­ble­ment réduire les “spreads” et la vola­til­tié. Nous nous atten­dons à ce que le Bit­coin s’é­change comme l’or ».

En seule­ment deux jours, le « Bit­coin Stra­te­gy » de Pro­Shares est par­ve­nu à dépas­ser le mil­liard de dol­lars de col­lecte, bat­tant le record jusqu’ici déte­nu par l’ETF sur l’or, lan­cé en 2004.

Plateformes d’échange : des réserves de Bitcoin à leur plus bas

On peut éga­le­ment s’in­té­res­ser à un autre indi­ca­teur : les réserves de Bit­coin déte­nues par les pla­te­formes d’é­change.

Lors d’un « bull run », les afflux impor­tants de BTCs vers les bourses d’é­change indiquent géné­ra­le­ment que de nom­breux inves­tis­seurs sont prêts à vendre leurs coins – et donc à faire bais­ser le cours du Bitcoin.

Et ce n’est, pour l’ins­tant, pas le cas. Comme le montrent les chiffres de Bybt, les réserves déte­nues par les pla­te­formes d’é­change ont net­te­ment dimi­nué au cours des der­niers mois :

Réserves de Bitcoin sur les plateformes d'échange au 25 octobre 2021

Pas de « surchauffe »

Enfin, l’in­dice « Cryp­to Fear & Greed » per­met de se faire une idée du sen­ti­ment des cryp­to-mar­chés, avec des résul­tats allant de 0 – peur intense – à 100 – avi­di­té intense.

Il s’ap­puie sur plu­sieurs indi­ca­teurs, comme la vola­ti­li­té du Bit­coin, les évo­lu­tions de son cours, mais éga­le­ment une ana­lyse des publi­ca­tions relayées sur les réseaux sociaux.

Si un « Cryp­to Fear & Greed » éle­vé tra­duit un sen­ti­ment posi­tif des mar­chés à l’é­gard du Bit­coin, un chiffre trop impor­tant peut signi­fier que cette appé­tence est déme­su­rée, et qu’elle pour­rait lais­ser place à une chute du cours du BTC.

Pour le moment, nous ne sommes pas dans une telle situa­tion. Après avoir atteint une « avi­di­té intense » la semaine der­nière, le niveau de cet indi­ca­teur a bais­sé ces der­niers jours. Ce lun­di 25 octobre, il était retom­bé à 72/100 – une situa­tion « d’avidité » :

Crypto Fear Greed Index 25 octobre 2021

Alors que le « top » d’un cycle cor­res­pond tra­di­tion­nel­le­ment à un score supé­rieur ou égal à 95/100, il semble qu’il y ait encore de la place pour une pro­chaine hausse de cours du BTC.

Cet article ne consti­tue pas une recom­man­da­tion d’investissement. Nous ne sau­rons être tenus res­pon­sables de toute perte en capi­tal, en lien avec sa lecture.
Rate this post