Bitcoin Prix & Opinions

Bitcoin : malgré un record historique, seule 12,9% de l’offre de BTCs est placée sur les bourses d’échange

Analyse Bitcoin

Les soldes de BTCs déte­nus par les pla­te­formes d’é­change ont récem­ment atteint un plus bas, à 12,9% de l’offre totale. Pour Glass­node, c’est le signe qu’un bon nombre d’in­ves­tis­seurs s’at­tendent à une hausse des cours dans les pro­chains mois.

Alors que le Bit­coin a enre­gis­tré mer­cre­di un nou­veau record his­to­rique à près de 68 800 dol­lars, Glass­node a récem­ment fait part de son sen­ti­ment sur l’ac­tif, en ana­ly­sant les don­nées de sa blo­ck­chain.

Dans une étude publiée lun­di 8 novembre, juste avant la chute récente du cours du BTC, l’en­tre­prise indique que « la convic­tion des inves­tis­seurs en Bit­coin semble être à son plus haut, comme le montrent plu­sieurs indi­ca­teurs comme le prix, le taux de hachage et la pro­por­tion de l’offre déte­nue par les “long-term holders ».

« La com­bi­nai­son de dyna­miques d’offre robustes, de la reprise du mar­ché du minage ain­si que d’une acti­vi­té rela­ti­ve­ment faible sur le réseau dressent un che­min posi­tif pour le Bit­coin au cours des pro­chaines semaines » estime la société.

Les « long-term holders » en position neutre

Glass­node s’est ain­si inté­res­sée au com­por­te­ment des « long-term hol­ders » (les por­te­feuilles ayant déte­nu des BTCs pen­dant au moins 155 jours, sans trans­fé­rer un seul coin).

Elle remarque que, mal­gré la hausse des prix, ceux-ci ont conti­nué ces der­niers mois à accroître leurs posi­tions. Plus récem­ment, ils n’ont dépen­sé que 0,73% de l’offre de BTCs depuis le record his­to­rique de la mi-octobre :

Profit long-term holders Bitcoin

« Alors que le Bit­coin s’est appro­ché de ses plus hauts his­to­riques, on retrouve un com­por­te­ment typique des “long-term hol­ders”, qui ont com­men­cé leur dis­tri­bu­tion », indique la société .

« Alors que le Bit­coin a flam­bé jus­qu’à 66 000 dol­lars, l’offre déte­nue par les “long-term hol­ders” a atteint son « Peak HODL ». Il s’a­git du point où ils ont col­lec­ti­ve­ment déte­nu un maxi­mum local de la tota­li­té de l’offre de BTCs, ici à 81,5% » :

S’ils n’ont pas mas­si­ve­ment ven­du leurs BTCs, comme on aurait pu le redou­ter du fait de la flam­bée des prix, ces inves­tis­seurs ont tou­te­fois pro­gres­si­ve­ment réduit leur rythme d’ac­cu­mu­la­tion.

Leur « Net Posi­tion Change » (l’é­vo­lu­tion nette de leur posi­tion) est désor­mais neutre :

« Le rythme d’ac­cu­mu­la­tion des long-term hol­ders avait atteint les 400 000 BTCs par mois pen­dant envi­ron 4 mois jus­qu’à fin sep­tembre, et est désor­mais retour­né à des niveaux neutres », rap­porte Glassnode.

Bitcoin Long term Net Holder Position ChangeEn clair, le nombre de coins deve­nant chaque jour des « long-term coins » au fur et à mesure de leur déten­tion est désor­mais à peu près équi­valent au nombre de BTCs trans­fé­rés quo­ti­dien­ne­ment par ces « long-term holders ».

Bourses d’échange : plus que 12,9% de l’offre totale de Bitcoins

Glass­node a éga­le­ment fait remar­quer que le nombre de BTCs déte­nus par les bourses d’é­change avait atteint son plus bas niveau depuis plu­sieurs années.

Celles-ci ne pos­sèdent plus que 12,9% de l’offre totale de Bit­coins en cir­cu­la­tion, soit envi­ron 155 mil­liards de dollars :

Offre de Bitcoin sur les plateformes d'échange au 12 novembre 2021

Ce pour­cen­tage avait légè­re­ment aug­men­té en mai der­nier – une aug­men­ta­tion qui coïn­ci­dait avec la chute du cours du Bit­coin, de nom­breux inves­tis­seurs ayant déci­dé d’é­cou­ler leurs coins sur les bourses d’é­change. Il est ensuite à nou­veau entré dans une phase bais­sière à par­tir du mois d’août, alors que le BTC retrou­vait pro­gres­si­ve­ment des couleurs.

La baisse du nombre de BTCs dépo­sés sur les bourses d’é­change consti­tue un indi­ca­teur haus­sier – en par­ti­cu­lier dans un contexte d’aug­men­ta­tion des cours. Elle tra­duit la volon­té d’une part crois­sante d’in­ves­tis­seurs de conser­ver leurs Bit­coins à moyen ou à long terme, en géné­ral dans un « cold wal­let ». À l’in­verse, lorsque les tra­ders envoient mas­si­ve­ment leurs BTCs sur les pla­te­formes d’é­change, c’est géné­ra­le­ment parce qu’ils comptent vendre – immé­dia­te­ment, ou dans les jours qui suivent – leurs actifs.

Nouveaux utilisateurs quotidiens : des niveaux encore relativement faibles

Dans le même temps, le nombre de nou­velles enti­tés arri­vant quo­ti­dien­ne­ment sur le réseau Bit­coin a net­te­ment aug­men­té au cours des der­nières semaines. Il s’a­git de groupes d’a­dresses ayant été actifs pour la pre­mière fois sur le réseau, et dont Glass­node estime qu’ils appar­tiennent cha­cun à une seule et unique entité.

Selon l’en­tre­prise, ce chiffre a atteint les 110 000 nou­velles adresses par jour, soit une aug­men­ta­tion de 72% par rap­port au début du mois d’août.

Nouvelles entités BitcoinMais cet indi­ca­teur reste tou­te­fois, mal­gré la hausse récente du BTC, rela­ti­ve­ment faible par rap­port à ses plus hauts de fin 2020 – début 2021. Il ne dépasse d’ailleurs que de très peu les niveaux qui étaient les siens lors du « bear mar­ket » de 2019–2020.

On peut pen­ser que la popu­la­ri­té crois­sante de réseaux de seconde couche, comme le Light­ning Net­work, joue un rôle dans cette baisse. En effet, cer­tains nou­veaux uti­li­sa­teurs – qui uti­lisent par exemple l’ap­pli­ca­tion « Chi­vo » au Sal­va­dor ou le ser­vice de « tips » de Twit­ter – ont pu rece­voir ou envoyer du BTC sans jamais avoir effec­tué la moindre tran­sac­tion sur sa blockchain.

Pour Glass­node, cette faible acti­vi­té tra­duit « une phase d’ac­cu­mu­la­tion calme » :

« Le fait que les prix s’ap­prochent des records his­to­riques, alors que l’ac­ti­vi­té que l’ac­ti­vi­té “on-chain” est proche des niveaux de “bear mar­ket”, tra­duit une diver­gence remar­quable », indique l’entreprise.

« Cela montre que le mar­ché est pro­ba­ble­ment tou­jours dans une phase d’ac­cu­mu­la­tion calme, ponc­tuée par une acti­vi­té faible, des flux impor­tants sor­tant des bourses d’é­change ain­si que des dépenses stra­té­giques limi­tées de la part des déten­teurs expérimentés ».

Cet article ne consti­tue pas une recom­man­da­tion d’investissement. Nous ne sau­rons être tenus res­pon­sables de toute perte en capi­tal, en lien avec sa lecture.
Rate this post