Ethereum

Coinbase prendra en charge certains tokens Ethereum ERC20

Les bureaux de Coinbase

La socié­té Coin­base a annon­cé hier qu’elle comp­tait, à tra­vers la plu­part de ses ser­vices, prendre en charge cer­tains tokens Ethe­reum ERC20.


Hier, Coin­base annon­çait sur son blog qu’elle comp­tait pro­gres­si­ve­ment prendre en charge cer­tains tokens Ethe­reum ERC20.

« Les actifs ERC20 sont désor­mais lar­ge­ment uti­li­sés par des équipes de déve­lop­pe­ment pour créer des contrats/actifs inter­opé­rables » a‑t-elle pré­ci­sé pour jus­ti­fier cette initiative.

Cette mise à jour, qui devrait être implé­men­tée au cours des pro­chains mois, per­met­tra à plu­sieurs pro­duits de la « suite » Coin­base de prendre en charge ces actifs. La socié­té cali­for­nienne n’a tou­te­fois pas dési­gné de tokens spé­ci­fiques, et il est encore impos­sible de connaître les coins qui seront pro­chai­ne­ment pro­po­sés à tra­vers sa gamme de services.

Qu’est-ce que ERC20 ?

Qu'est ce qu'un token ERC-20ERC20 — le dimi­nu­tif d’« Ethe­reum Request for Com­ment 20 » — est une norme uti­li­sée par de nom­breux tokens et smart contracts Ethe­reum.

En défi­nis­sant la manière dont vont se com­por­ter cer­tains tokens au sein de l’é­co­sys­tème Ethe­reum, la norme ERC20 per­met de faci­li­ter le tra­vail des déve­lop­peurs, tout en offrant une plus grande uni­for­mi­té sur le réseau.

Et mal­gré la baisse enre­gis­trée depuis plu­sieurs semaines par l’E­ther – la mon­naie native du réseau Ethe­reum – la pla­te­forme fait tou­jours figure de réfé­rence pour les star­tups qui sou­haitent lever des fonds en cryp­to-mon­naies. On se sou­vient des finan­ce­ments consi­dé­rables obte­nus dans le cadre de cer­taines ICOs, comme celle d’EOS, qui avait per­mis de lever 185 mil­lions de dol­lars en seule­ment 5 jours, ou encore celle de Ban­cor, qui était par­ve­nue à récol­ter 153 mil­lions de dollars.

Cette annonce inter­vient quelques semaines après que la pla­te­forme ait indi­qué qu’elle met­tait en place les tran­sac­tions Seg­Wit pour le réseau Bit­coin – ce qui a per­mis, avec d’autres fac­teurs, de réduire consi­dé­ra­ble­ment le mon­tant des frais à payer lors d’un envoi de BTC.

Quelles conséquences pour les différents services Coinbase ?

La plateforme GDAXCette ini­tia­tive devrait avoir des réper­cus­sions sur la plu­part des ser­vices de l’é­co­sys­tème Coin­base.

On peut tout d’a­bord évo­quer Coin­base Cus­to­dy – un ser­vice de « sto­ckage de garde » qui a été ima­gi­né spé­ci­fi­que­ment pour les inves­tis­seurs ins­ti­tu­tion­nels, avec un ticket d’en­trée à 100 000 dollars.

Si l’on ignore le nombre de clients que la socié­té est par­ve­nue à séduire jus­qu’i­ci, il s’a­git sans doute aujourd’­hui du prin­ci­pal ser­vice de ce type aux États-Unis. Et la prise en charge de tokens ERC20 pour­ra cer­tai­ne­ment per­mettre d’at­ti­rer un nombre plus impor­tant de socié­tés d’investissement.

Cette déci­sion devrait éga­le­ment impac­ter GDAX, la pla­te­forme de tra­ding de Coin­base, qui prend actuel­le­ment en charge quatre cryp­to-mon­naies : le Bit­coin, l’E­ther, le Lite­coin et le Bit­coin Cash.

La socié­té a tou­te­fois pré­ci­sé qu’elle « atten­dra de dis­po­ser d’une meilleure clar­té régle­men­taire » avant d’a­jou­ter d’autres actifs sur sa pla­te­forme d’é­change. Elle a éga­le­ment indi­qué que cette ini­tia­tive devrait per­mettre aux uti­li­sa­teurs qui ont envoyé par erreur des tokens ERC20 sur des adresses Ethe­reum GDAX de pou­voir récu­pé­rer ceux-ci.

Société Coinbase

De son côté, Coin­base Asset Mana­ge­ment, qui per­met d’in­ves­tir dans le fonds indi­ciel Coin­base Index Fund, inté­gre­ra les nou­veaux actifs qui seront pro­po­sés sur Coin­base. Leur poids dans l’in­dice sera pro­por­tion­nel à leur « capitalisation ».

Coin­base, le pro­duit phare de la socié­té, conti­nue­ra à suivre la pro­cé­dure qui avait été mise en place après les accu­sa­tions de délit d’i­ni­tié qui ont fait suite à l’ar­ri­vée du Bit­coin Cash. De nou­veaux coins pour­ront être ajou­té sur Coin­base seule­ment après qu’ils aient été réfé­ren­cés sur GDAX – et cer­tains actifs de GDAX pour­raient ain­si ne pas être dis­po­nibles sur Coinbase.

Enfin, la socié­té ne pré­voit pas pour le moment d’a­jou­ter de nou­veaux actifs à Coin­base Com­merce – un ser­vice qui per­met aux sites mar­chands d’ac­cep­ter faci­le­ment les paie­ments en mon­naies numériques.

Les crypto-marchés ne bronchent pas

De façon assez sur­pre­nante, cette déci­sion ne sem­blait pas, lors de la rédac­tion de cet article, avoir per­mis aux inves­tis­seurs de retrou­ver leur opti­misme. Elle devrait pour­tant per­mettre de favo­ri­ser l’a­dop­tion de nom­breux tokens ERC20 – des actifs qui jouissent d’un poids consi­dé­rable dans l’écosystème.

Ain­si, l’en­semble des prin­ci­paux mar­chés étaient dans le rouge. L’E­ther affi­chait une baisse de plus de 7% sur les der­nières 24 heures, après être pas­sé sous la barre des 465 dol­lars :

Le prix de l'Ether au 27 mars 2018

Le prix de l’ac­tif était ain­si égal au tiers du record his­to­rique qu’il avait atteint au début de l’an­née, à plus de 1350 dollars :

L'évolution du prix de l'Ether (Ethereum) au 27 mars 2018

Enfin, à l’ex­cep­tion du ZRX, aucun des prin­ci­paux tokens ERC20 n’a­vait enre­gis­tré de hausse notable.

Réfé­rence : CCN, Bit­coi­nist