Technologie Blockchain

Europe : Samsung souhaite faire déposer trois crypto-marques

Siège de Samsung

Le géant de l’élec­tro­nique Sam­sung a for­mu­lé des demandes d’en­re­gis­tre­ment pour trois marques liées à la tech­no­lo­gie blo­ck­chain.

Logo SamsungSi l’on s’ap­puie sur les des­crip­tions four­nies par la socié­té, ces trois requêtes portent sur des ser­vices de garde de cryp­to-mon­naies, qui pour­raient être appli­qués aux smart­phones.

Cette ini­tia­tive laisse pen­ser que Sam­sung aime­rait pro­po­ser elle aus­si son « smart­phone blo­ck­chain » après les sor­ties récentes des péri­phé­riques Exo­dus 1 de HTC et FINNEY de Sirin Labs.

Le site néer­lan­dais d’ac­tua­li­tés tech­no­lo­giques Galaxy Club rap­porte que ces trois marques sont bap­ti­sées « Blo­ck­chain Core », « Blo­ck­chain KeyS­tore » et « Blo­ck­chain Key Box » – des appel­la­tions qui semblent indi­quer clai­re­ment la direc­tion que compte poten­tiel­le­ment prendre le pre­mier fabri­cant de smart­phones au monde. Ces marques pour­raient s’ap­pli­quer « aux smart­phones, aux appli­ca­tions logi­cielles uti­li­sables sur des péri­phé­riques mobiles, aux pla­te­formes de logi­ciels infor­ma­tiques et aux logi­ciels appli­ca­tifs ».

Ces ini­tia­tives montrent que, mal­gré la chute des cryp­to-mar­chés et cer­taines récentes pro­phé­ties apo­ca­lyp­tiques, un cer­tain nombre de grandes entre­prises comme Sam­sung et HTC semblent juger que les cryp­to-mon­naies et la tech­no­lo­gie blo­ck­chain pour­raient consti­tuer de forts moteurs de crois­sance au cours des pro­chaines années.

Samsung compte-t-elle miser sur les crypto-monnaies ?

SamsungEn citant une source qui a tenu à gar­der l’a­no­ny­mat, Galaxy Club indique que Sam­sung pré­voi­rait de faire part de sa volon­té d’of­frir une gamme de smart­phones dotés de fonc­tion­na­li­tés liées aux cryp­to-mon­naies et à la tech­no­lo­gie blo­ck­chain.

En juillet der­nier, le consul­tant infor­ma­tique Joel Sny­der, qui publie régu­liè­re­ment sur le site Sam­sung Insights, avait indi­qué que les smart­phones étaient signi­fi­ca­ti­ve­ment plus sécu­ri­sés que les ordi­na­teurs por­tables et les ordi­na­teurs de bureau pour « sto­cker » des cryp­to-mon­naies. Selon cet expert, les télé­phones mobiles béné­fi­cient d’un « Trus­ted Exe­cu­tion Envi­ron­ment » (un envi­ron­ne­ment d’exé­cu­tion sécu­ri­sé) qui offre une zone sécu­ri­sée au sein du pro­ces­seur prin­ci­pal. Ceci per­met de garan­tir la pro­tec­tion du code et des don­nées qui y sont char­gés, aus­si bien en termes de confi­den­tia­li­té que d’in­té­gri­té – une pro­tec­tion qui ren­drait presque impos­sible le vol de clés pri­vées de cryp­to-por­te­feuilles par des pirates.

Ain­si, Sam­sung pour­rait parier sur l’adoption des cryp­to-mon­naies pour sti­mu­ler ses ventes de smart­phones, puisque les des­crip­tions four­nies dans ces dépôts font direc­te­ment allu­sion à sa volon­té de conce­voir des solu­tions blo­ck­chain pour péri­phé­riques mobiles. Il est tou­te­fois encore impos­sible de savoir si le géant sud-coréen compte offrir de tels ser­vices dans sa pro­chaine gamme de télé­phones, alors que le Galaxy S10 devrait être pré­sen­té en février 2019.

Ces dépôts de demandes de marques inter­viennent alors que Sam­sung s’in­té­resse depuis un cer­tain temps à la tech­no­lo­gie blo­ck­chain.

En avril, l’un des diri­geants de la socié­té avait décla­ré qu’elle envi­sa­geait de mettre en place un registre dis­tri­bué pour assu­rer le sui­vi de ses livrai­sons inter­na­tio­nales – une ini­tia­tive qui pour­rait lui per­mettre de réduire ses frais d’ex­pé­di­tion de 20%.

En sep­tembre, on appre­nait que l’en­tre­prise sud-coréenne avait noué un par­te­na­riat avec Squire, une socié­té cana­dienne spé­cia­li­sée dans le minage de Bit­coin. Sam­sung devrait l’ai­der à fabri­quer des puces ASIC pour équi­per ses péri­phé­riques de minage, et ten­ter ain­si de concur­ren­cer la gamme Ant­mi­ner du mas­to­donte Bit­main.

Réfé­rence : CCN




[wpcrypto_list]