Crypto-monnaies

Hausse du Shiba Inu : le SHIB flambe de 37% après son ajout sur Kraken, il dépasse l’AVAX et le DOGE

Token Shiba Inu

Après avoir per­du plus de la moi­tié de sa valeur depuis son record his­to­rique, le SHIB s’é­tait appré­cié ce mar­di midi de plus de 35% sur les 24 der­nières heures. Il pro­fi­tait notam­ment de son arri­vée sur Kra­ken, deuxième bourse d’é­change la plus popu­laire aux États-Unis.

C’est une nou­velle hausse spec­ta­cu­laire pour le « meme coin » Shi­ba Inu, prin­ci­pal concur­rent du Dogecoin.

Lors de la rédac­tion de cet article, le token s’é­chan­geait à 0,00005274 dol­lar, en hausse de plus de 37% sur les 24 der­nières heures. Il était l’ac­tif le plus per­for­mant du « Top 100 » de CoinMarketCap.

Cours Shiba Inu SHIB au 30 novembre 2021

Le Shi­ba Inu attei­gnait ain­si son plus haut niveau depuis le 15 novembre dernier.

Il était tou­te­fois encore loin de son record his­to­rique de 0,00008845 dol­lar. Depuis le 28 octobre, le SHIB avait ain­si per­du près de 40% de sa valeur :

Cours Shiba Inu fin 2021

Lan­cé en août 2020, le Shi­ba Inu est un token ERC-20 créé par le déve­lop­peur pseu­do­nyme Ryo­shi. Ces der­niers mois, le coin a sus­ci­té l’en­goue­ment des cryp­to-mar­chés – notam­ment grâce à l’im­pli­ca­tion indi­recte de Vita­lik Bute­rin, le cofon­da­teur d’E­the­reum. S’il n’ap­porte, comme le Doge­coin, aucune véri­table uti­li­té, il pro­fite de l’en­goue­ment des inves­tis­seurs pour la culture du « meme » et de l’op­ti­misme des mar­chés, qui s’at­tendent à ce que les inves­tis­seurs favo­risent ce token.

Avec une « Mar­ket Cap » de 29,3 mil­liards de dol­lars, le Shi­ba Inu avait dépas­sé les valo­ri­sa­tions du Doge­coin (DOGE) et d’A­va­lanche (AVAX). Il poin­tait à la 10ᵉ place du clas­se­ment des cryp­to-réseaux les plus valorisés.

Le SHIB arrive sur Kraken

L’une des rai­sons pos­sibles à la flam­bée du SHIB est sans doute liée à l’an­nonce de sa prise en charge par Kra­ken, la deuxième plus grande pla­te­forme d’é­change des États-Unis en termes de volumes. Lun­di soir, la bourse a ain­si révé­lé qu’elle ouvri­rait les échanges de SHIB ce mar­di 30 novembre, entre 16 heures et 18 heures, heure française.

Le SHIB pour­ra uni­que­ment être échan­gé contre du dol­lar et de l’eu­ro. Par ailleurs, les ordres pas­sés devront être au mini­mum de 50 000 SHIB (soit envi­ron 2,50 dollars).

L’ar­ri­vée du SHIB sur Kra­ken inter­vient après une confu­sion sur­ve­nue au début du mois de novembre. La pla­te­forme avait ain­si indi­qué qu’elle comp­tait ajou­ter le Shi­ba Inu dès le len­de­main si son tweet obte­nait au moins 2 000 « likes » :

Elle avait ensuite rétro­pé­da­lé, mal­gré plu­sieurs dizaines de mil­liers de « likes », expli­quant qu’elle avait besoin de « plus de tra­vail » avant de réfé­ren­cer un token :

Les 1 000 principales « Whales » Ethereum détiennent 2,37 milliards de dollars de SHIB

Quelques heures après cette annonce, la « whale » Ethe­reum « Gim­li » avait mis la main sur plus d’un mil­lion de dol­lars de tokens SHIB :

Cette « whale » pos­sè­dait désor­mais un total de près de 58 mil­lions de dol­lars SHIB. Le prin­ci­pal token de son por­te­feuille était l’ENJ, avec plus de 127 mil­lions de dol­lars de coins.

Ce mar­di matin, le compte « Wha­lesS­tats » indi­quait que les 1 000 prin­ci­paux por­te­feuilles Ethe­reum (ceux qui déte­naient les mon­tants les plus impor­tants de tokens, à l’ex­cep­tion de l’ETH) pos­sé­daient un total de plus de 48 000 mil­liards de SHIBs (soit envi­ron 2,37 mil­liards de dollars) :

« Le roi est de retour, plus fort que jamais ! », avait com­men­té le compte.

Les chiffres de Wha­leS­tats mon­traient que les 100 plus gros déten­teurs de Shi­ba Inu, qui déte­naient 26% de l’offre totale, pos­sé­daient cha­cun en moyenne 131,9 mil­lions de dol­lars SHIB. Ils avaient aug­men­té leurs stocks de 25,48% sur les 24 der­nières heures.

Chiffres Shiba Inu Whales 30 novembre 2021

Shiba Inu : une flopée de nouvelles intégrations

Shiba Inu CoinGateKra­ken est la der­nière pla­te­forme d’é­change amé­ri­caine en date à réfé­ren­cer le SHIB. Le token avait été lan­cé sur Coin­base à la mi-sep­tembre, avant que Gemi­ni ne lui emboîte le pas au début du mois de novembre.

Le Shi­ba Inu avait fait son appa­ri­tion sur Binance, la pre­mière cryp­to-bourse d’é­change au monde, dès le mois de mai.

La « Shi­bAr­my » espère tou­jours l’ar­ri­vée du token sur Robin­hood, une pla­te­forme de tra­ding extrê­me­ment popu­laire aux États-Unis. Une péti­tion lan­cée en ce sens a déjà récol­té plus de 538 000 signatures.

Ces der­nières semaines, le SHIB a éga­le­ment pro­fi­té de pos­si­bi­li­tés d’u­ti­li­sa­tion accrues en tant que moyen de paiement.

Le 16 novembre, AMC, la plus grande chaîne de salles de ciné­ma au monde, a confié qu’elle allait ajou­ter le Shi­ba Inu à sa liste de cryp­to­mon­naies prises en charge d’i­ci « 60 à 120 jours ». Le len­de­main, le ser­vice Coin­gate avait annon­cé offrir à ses plus de 500 e‑commerçants par­te­naires la pos­si­bi­li­té d’ac­cep­ter les paie­ments en SHIB.

Enfin, Newegg, un géant amé­ri­cain de l’élec­tro­nique, a annon­cé ven­dre­di soir qu’il allait bien­tôt prendre en charge les paie­ments en Shi­ba Inu.

Cet article ne consti­tue pas une recom­man­da­tion d’investissement. Nous ne sau­rons être tenus res­pon­sables de toute perte en capi­tal, en lien avec sa lecture.
Rate this post