Ethereum

Ethereum : alors qu’il s’approche de son record historique, un investisseur voit l’Ether capable d’atteindre les 40 000 dollars en 2022

Ethereum ETH Piece

Alors que la cryp­to-sphère a célé­bré le lan­ce­ment du pre­mier ETF Bit­coin aux États-Unis et le récent record his­to­rique du BTC, l’E­ther – deuxième cryp­to­mon­naie en termes de « Mar­ket Cap » – a éga­le­ment flambé.

Le cours de l’ETH, qui a récem­ment dépas­sé les 4 000 dol­lars, s’ap­proche pro­gres­si­ve­ment de son record de 4 400 dol­lars, pro­vo­quant l’en­thou­siasme de plu­sieurs analystes.

Les « whales » accumulent des Ethers

Lors de la rédac­tion de cet article, l’E­ther s’é­chan­geait à 4 221 dol­lars, en hausse de 9,42% sur les 24 der­nières heures :

Cours Ethereum au 21 octobre 2021

L’ac­tif se rap­pro­chait ain­si de son record his­to­rique de 4 362 dol­lars, enre­gis­tré le 12 mai dernier.

Comme l’a indi­qué la socié­té d’a­na­lyse San­ti­ment dans la nuit de mer­cre­di à jeu­di, les « whales » Ethe­reum ont consi­dé­ra­ble­ment aug­men­té leurs stocks au cours des der­nières semaines :

« Les prin­ci­pales adresses Ethe­reum ont constam­ment accu­mu­lé des ETHs depuis le début du mois d’août. Il n’est donc pas sur­pre­nant que l’ac­tif #2 s’ap­proche de son record historique.

Au cours des 10 der­nières semaines, les adresses déte­nant 1 à 10 mil­lions d’ETHs [soit actuel­le­ment entre 4,2 mil­liards et 42 mil­liards de dol­lars] ont ajou­té 13,9% d’E­thers de plus à leurs réserves ».

L’Ether à 20 000, voire 40 000 dollars l’année prochaine ?

Alors que l’E­ther s’ap­proche de son record his­to­rique, plu­sieurs obser­va­teurs ont fait part de leurs pré­vi­sions quant aux poten­tielles évo­lu­tions de son cours.

L’a­na­lyste Raoul Pal a ain­si pro­po­sé une pré­dic­tion extrê­me­ment haus­sière pour Ethe­reum. En se basant sur les évo­lu­tions his­to­riques de la paire ETH/BTC, il estime que l’E­ther pour­rait atteindre les 40 000 dol­lars d’i­ci à juin :

« Une plus grosse aug­men­ta­tion pour l’E­ther [par rap­port au BTC, qu’il voit atteindre les 380 000 dollars].

40 000 dol­lars d’i­ci à mars/juin [2022] ne consti­tue­rait qu’un écart type de sur­achat par rap­port à la ten­dance enre­gis­trée par le Bit­coin en 2017 ».

Il a tou­te­fois tenu à aver­tir les inves­tis­seurs :

« Il ne s’a­git pas d’une cer­ti­tude. C’est un résul­tat pro­ba­bi­liste. Mais je pense qu’il est très pro­bable de voir l’E­ther à 20 000 dol­lars et le Bit­coin à 200 000 dol­lars (+ de 70% de probabilité).

Reste à voir lequel des deux va sur­per­for­mer l’autre, et com­ment cela va se mettre en place ».

« Cryp­to­Birb » pro­po­sait un prix cible iden­tique pour l’E­ther, à « 20 000 dol­lars au cours des 3 pro­chains mois » :

« Ber­nie San­ders Cryp­to » était éga­le­ment haus­sier, esti­mant que l’E­ther pour­rait atteindre un cours com­pris entre 14 000 et 16 000 dol­lars au cours du cycle actuel. Il s’ap­puyait pour cela sur des simi­li­tudes entre les évo­lu­tions du cours de l’ETH en 2017 et en 2021 :

« Tech­Dev » – qui voit le Bit­coin capable d’at­teindre un cours com­pris entre 200 000 et 300 000 dol­lars au cours de ce cycle – pro­po­sait de son côté un prix cible « de 13 000 dol­lars mini­mum, pro­ba­ble­ment jus­qu’à 20 000 dol­lars » pour l’E­ther :

Ethe­reum a récem­ment fran­chi une nou­velle étape majeure dans l’u­ni­vers de la finance décen­tra­li­sée (DeFi). Mer­cre­di, le réseau a dépas­sé pour la pre­mière fois le seuil des 100 mil­liards de dol­lars de « Total Value Locked » (la valeur des actifs pla­cés par les inves­tis­seurs) sur les pro­to­coles de DeFi ados­sés à sa blockchain :

Une contraction de l’offre d’ETHs

Dans le même temps, le mon­tant dépo­sé dans le contrat Ethe­reum 2.0 a récem­ment dépas­sé les 30 mil­liards de dol­lars. Lors de la rédac­tion de cet article, il s’é­le­vait à plus de 7,99 mil­lions d’ETHs.

Ces Ethers, qui sont « sta­kés » par des inter­nautes dési­reux de per­ce­voir des inté­rêts, ne pour­ront être reti­rés avant plu­sieurs mois, favo­ri­sant une contrac­tion de l’offre d’ETHs sur les mar­chés.

Cette raré­fac­tion de l’E­ther est éga­le­ment favo­ri­sée, dans une moindre mesure, par l’in­tro­duc­tion début août du méca­nisme EIP-1559. Celui-ci consiste à détruire une par­tie des Ethers ver­sés par les uti­li­sa­teurs au titre des frais de transaction :

EIP-1559

Lors de la rédac­tion de cet article, les don­nées de la pla­te­forme Ultrasound.money mon­traient qu’un total de plus de 587 000 Ethers (2,46 mil­liards de dol­lars) avaient ain­si été « brû­lés » en l’es­pace de deux mois et demi :

Ethers détruits au 21 octobre 2021

Cet article ne consti­tue pas une recom­man­da­tion d’investissement. Nous ne sau­rons être tenus res­pon­sables de toute perte en capi­tal, en lien avec sa lecture.
Rate this post
0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires