Bitcoin Prix & Opinions

Effondrement du cours du Bitcoin et des crypto-monnaies : 7 Explications Possibles du « Crypto-Krach »

Baisse cours Bitcoin Crypto-monnaies

Ce ven­dre­di 22 décembre, un vent de panique semble s’être empa­ré des marchés.

Jus­qu’i­ci, la majeure par­tie des acteurs de l’é­co­sys­tème des cryp­to-mon­naies fai­saient preuve d’un enthou­siasme débor­dant. Le Bit­coin était pas­sé de moins de 1000 dol­lars au début de l’an­née, à plus de 20 000 dol­lars dimanche der­nier. La mar­ché des « alt­coins » (l’en­semble des mon­naies numé­riques, à l’ex­cep­tion du Bit­coin) avait flam­bé ces der­nières semaines, pas­sant de 109 à 359 mil­liars de dol­lars en moins d’un mois.

Tout allait pour le mieux dans le meilleur des mondes. Puis vint le « ven­dre­di noir » :

Chute du cours des crypto-monnaies vendredi noir

Lors de la rédac­tion de cet article, vers 16h30, l’en­semble des prin­ci­pales mon­naies numé­riques affi­chaient une baisse de plus de 25%. Cette chute avait dépas­sé le seuil des 40% pour deux d’entre elles, Bit­coin Cash et Dash.

Au cours des 24 der­nières heures, plus de 18 mil­liards dol­lars de Bit­coin avaient chan­gé de mains, et les volumes d’é­change sur l’en­semble des mar­chés de cryp­to-mon­naies avaient atteint les 40 mil­liards de dollars.

Dans le même temps, la valeur totale du mar­ché des mon­naies numé­riques était pas­sée de 632 à 422 mil­liards de dol­lars, soit une baisse de 33% en 24 heures.

Baisse marchés crypto-monnaies

Mais à quels fac­teurs peut-on attri­buer cette chute ?

S’il est tou­jours impos­sible de défi­nir avec cer­ti­tude les causes qui seraient à l’o­ri­gine des varia­tions du prix d’un actif, voi­ci 7 rai­sons qui pour­raient expli­quer la plon­gée du cours des mon­naies numériques.

Notez qu’il ne s’a­git pas là de véri­tés abso­lues, mais de simples théo­ries. De notre côté, nous avons conser­vé tous nos coins… et nous avons sug­gé­ré à nos proches d’en faire de même.

1. En cette fin d’année, les traders ont souhaité « prendre leurs profits »

Take Profit

Il était peut-être tout sim­ple­ment temps pour les tra­ders de « prendre leur pro­fits », alors que Noël approche.

On peut pen­ser que cer­tains inves­tis­seurs avaient com­men­cé à vendre leurs Bit­coins, afin de pou­voir fêter digne­ment une année excep­tion­nelle. Dans la fou­lée, d’autres tra­ders ont déci­dé de mettre fin à leurs pertes, alors que le prix du Bit­coin avait déjà com­men­cé à enta­mer un cycle bais­sier depuis quelques jours.

Il serait par ailleurs pos­sible que, mal­gré le poten­tiel que com­porte la tech­no­lo­gie blo­ck­chain, et hor­mis dans cer­taines régions du globe, la plu­part des per­sonnes qui détiennent aujourd’­hui des cryp­to-mon­naies le font dans un but pure­ment spé­cu­la­tif.

Par consé­quent, une grande par­tie de ces inves­tis­seurs pour­raient être par­ti­cu­liè­re­ment prompts à quit­ter les mar­chés, dès qu’ils sentent le vent tourner.

On peut ima­gi­ner que ces tra­ders choi­si­ront de ren­trer à nou­veau sur les mar­chés, une fois que la situa­tion se sera apai­sée. S’ils s’y sont pris suf­fi­sam­ment tôt, ils auront ain­si la pos­si­bi­li­té de rache­ter leurs mon­naies numé­riques à des prix plus faibles.

2. Les altcoins sont trop nombreux

Altcoins

Il pour­rait exis­ter tout sim­ple­ment un nombre trop impor­tant de cryp­to-mon­naies (on en compte actuel­le­ment 1375 sur Coin­Mar­ket­Cap) – des alt­coins qui mènent une lutte achar­née pour s’at­ti­rer les faveurs des inves­tis­seurs.

Par ailleurs, ces der­nières semaines, ceux-ci ont sans doute inci­té de nom­breux inves­tis­seurs à quit­ter Coin­base pour s’a­ven­tu­rer sur d’autres pla­te­formes d’é­change (Bit­trex, Binance,…). Atti­rés par la pers­pec­tive de ren­de­ments jour­na­liers à deux chiffres, ces épar­gnants ont pu faire tran­si­ter des fonds inves­tis dans le Bit­coin vers cer­tains alt­coins, ce qui a pu avoir un impact sur le mar­ché du BTC.

Si le Bit­coin était un « simple » alt­coin, il n’y aurait aucun pro­blème à cela.

Mais ce qu’il faut com­prendre, c’est que le BTC agit comme une sorte d”  »éta­lon ». Avant d’être échan­gés contre des dol­lars ou des won sud-coréens, ces alt­coins sont avant tout échan­gés contre des Bit­coins.

Par consé­quent, qu’on le veuille ou non, le cours de chaque alt­coin est inti­me­ment lié au suc­cès du Bit­coin – et celui-ci a pu entraî­ner méca­ni­que­ment les autres mon­naies numé­riques dans sa chute.

3. Les contrats à terme ont déstabilise le marché

Trading Chicago Board Options Exchange

Cer­tains obser­va­teurs estiment que la baisse du prix du Bit­coin aurait été ini­tiée par l’ar­ri­vée des contrats à terme.

Cet inter­naute a ain­si fait remar­quer que la chute du BTC coïn­ci­dait avec l’ar­ri­vée de contrats à terme ados­sés à la mon­naie numé­rique sur le Chi­ca­go Mer­can­tile Exchange. Ceux-ci ont com­men­cé à s’é­chan­ger dans la nuit de dimanche à lun­di, quelques heures après que le BTC ait fran­chi un record his­to­rique :

Il estime tou­te­fois qu’un « ral­ly » (une flam­bée) devrait bien­tôt avoir lieu :

4. Le marché est manipulé par des « whales »

Bitcoin Whale Baleine

Comme nous vous l’in­di­quions dans cet article, un billet de Bloom­berg indi­quait que 40% des Bit­coins seraient entre les mains des « Bit­coin whales », les 1000 plus gros déten­teurs de BTC.

Et ces « whales », qui com­mu­niquent régu­liè­re­ment entre elles, auraient pu agir de concert, en orga­ni­sant la chute du Bit­coin.

Elles auraient pu faire grim­per les prix en fai­sant aug­men­ter arti­fi­ciel­le­ment les volumes d’é­change, avant de déci­der de revendre une part impor­tante de leur patri­moine numérique.

Elles auraient ain­si pu effrayer une par­tie des épar­gnants, ins­til­lant dans leur esprit de la FUD (« fear, uncer­tain­ty and doubt », c’est à dire « peur, ince­ri­tude et doute ») – des épar­gnants qui avaient ache­té des Bit­coins il y a quelques jours, alors qu’une effer­ves­cence entou­rait la mon­naie numérique.

Les « whales » vont ain­si pou­voir pro­fi­ter de la plon­gée du cours du Bit­coin, qui va leur leur per­mettre de rache­ter du BTC à des prix plus avantageux.

Voi­ci d’ailleurs une théo­rie qui nous semble per­ti­nente – une théo­rie selon laquelle de gros inves­tis­seurs auraient mas­si­ve­ment ven­du leurs Bit­coins en se cou­vrant grâce à des contrats à terme :

5. L’arrivée de Bitcoin Cash sur Coinbase a suscité une confusion chez les novices

Employés Coinbase

Mar­di, Coin­base annon­çait qu’elle allait prendre en charge l’a­chat, la vente, l’en­voi et la récep­tion de Bit­coin Cash (BCH) sur sa pla­te­forme. Ce hard fork, pro­vo­qué en août der­nier, avait sus­ci­té des divi­sions pro­fondes au sein de la com­mu­nau­té pour savoir lequel de BCH et de BTC cor­res­pon­dait au « vrai Bit­coin ».

Les pre­miers mettent en avant le fait que le Bit­coin ne per­met pas, dans l’é­tat actuel des choses, de pro­cé­der à des paie­ments au quo­ti­diens. Les seconds estiment que le BCH serait trop cen­tra­li­sé, et qu’il n’ap­porte pas plus d’in­no­va­tions inté­res­santes que de nom­breux altcoins.

Dans les heures qui ont pré­cé­dé l’an­nonce de Coin­base, des achats mas­sifs de Bit­coin Cash ont sou­le­vé des sus­pi­cions de délit d’i­ni­tié. La pla­te­forme avait publié dans la fou­lée un com­mu­ni­qué offi­ciel, au tra­vers duquel son CEO décla­rait qu’il comp­tait bien faire la lumière sur ce qui s’é­tait passé.

On peut pen­ser que cette arri­vée de BCH à pu sus­ci­ter une cer­taine confu­sion auprès des novices, qui ne com­prennent pas for­cé­ment quelles sont les dif­fé­rentes entre Bit­coin et Bit­coin Cash – une confu­sion qui aurait pu les inci­ter à quit­ter les mar­chés de mon­naies numé­riques.

6. Un parfum de souffre entoure le Bitcoin

Regulations marches Bitcoin

Ce mois-ci, le gen­darme bour­sier amé­ri­cain avait fait fer­mer Plex­Coin, qu’il accu­sait d’être un « ICO scam ». Cette semaine, l’au­to­ri­té avait fait sus­pendre les acti­vi­tés de The­Cryp­to Com­pa­ny, expli­quant qu’il exis­tait « des inquié­tudes concer­nant la réa­li­té des infor­ma­tions four­nies », ain­si que de pos­sibles mani­pu­la­tions de marché.

Mer­cre­di, You­bit, une pla­te­forme d’é­change sud-coréenne, avait annon­cé sa fer­me­ture après avoir été vic­time d’un pira­tage (qui éma­ne­rait de la Corée du Nord) ayant conduit à la perte de 17% des actifs qu’elle déte­nait.

Enfin, on peut éga­le­ment évo­quer la consom­ma­tion élec­trique liée au minage du Bit­coin, qui est sou­vent poin­tée du doigt par la presse – puisque cette acti­vi­té serait plus gour­mande en éner­gie que ne le sont 159 pays du globe.

Mal­heu­reu­se­ment, les nou­veaux arri­vants peuvent avoir ten­dance à ne pas prendre suf­fi­sam­ment de recul face à cette infor­ma­tion. En effet, ce qui n’est pas sou­vent évo­qué (et que nous vous indi­quions dans cet article), c’est que la consom­ma­tion d’élec­tri­ci­té liée au minage du Bit­coin ne repré­sen­te­rait que moins d’1/8ème de ce qu’utiliseraient l’ensemble des centres de trai­te­ment des don­nées basés aux États-Unis.

On peut pen­ser que tous ces élé­ments ont pu par­ti­ci­per au pes­si­misme des épar­gnants, et les ait conduits à quit­ter rapi­de­ment les mar­chés dès les pre­mières baisses du cours du Bitcoin.

7. La bulle était peut-être bien là… et ce serait le début d’une tendance baissière

Winter is coming

De nom­breux obser­va­teurs aler­taient ces der­niers temps sur la for­ma­tion d’une bulle spé­cu­la­tive.

S’il est indé­niable qu’un actif finan­cier qui s’ap­pré­cie de près de 2000% en moins d’un an se trouve dans une phase d’eu­pho­rie, ces cri­tiques avaient tou­te­fois ten­dance à man­quer d’ob­jec­ti­vi­té, et à sou­te­nir que le Bit­coin était voué à l’é­chec.

On peut pen­ser que le Bit­coin est entré dans une phase bais­sière – mais que celle-ci ne devrait durer qu’un temps.

Voi­ci deux ensei­gne­ments que l’on peut tirer du par­cours du Bit­coin, sur ces 8 der­nières années :

  • le Bit­coin se relève tou­jours – et avec lui, les autres cryp­to-mon­naies (avec peut-être quelques bles­sés sur la route)
  • la demande pour une mon­naie décen­tra­li­sée, et, de manière plus géné­rale, pour la tech­no­lo­gie blo­ck­chain, devrait pour­suivre sa progression

Les inves­tis­seurs qui sont per­sua­dés qu’il ne s’a­git que d’une mau­vaise passe, ont deux pos­si­bi­li­tés : vendre leurs cryp­to-mon­naies s’ils pensent que la baisse va se pour­suivre (pour les rache­ter à des prix plus attrac­tifs dans quelques jours – ce qui consti­tue tout de même un pari ris­qué), ou « hodl » et attendre que l’o­rage passe.

À lire également :

Cet article ne consti­tue pas une recom­man­da­tion d’investissement. Nous vous sug­gé­rons de mener vos propres recherches avant de déci­der de vous pro­cu­rer des cryp­to-mon­naies – des actifs extrê­me­ment ris­qués. Ne dépen­sez pas plus que ce que vous pour­riez vous per­mettre de perdre. Nous ne sau­rions être tenus res­pon­sables de toute perte en capi­tal, en lien avec la lec­ture de cet article.

Réfé­rences : Forbes, Cryp­to­vest, Coin­Mar­ket­Cap

4.9/5 – (8 votes) 
0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest

4 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
adri
adri
4 années il y a

A mon avis c’est une simple cor­rec­tion due à un sur­achat le mois der­nier et glo­ba­le­ment l’an­née der­nière, ampli­fié par une prise de pro­fit avant les fêtes …
Je parie­rais ma che­mise sur un BTC à 25 k$ avant le 31 jan­vier pro­chain, trop de grande banques annoncent leur arri­vée sur le mar­ché des cryp­tos pour que le BTC reste dans une ten­dance baissière.

thenovice
thenovice
4 années il y a

vous n avez rien com­pris . les gens ont juste peur de tout perdre apres les pira­tages des plates formes d “échange et les vols de bit­coin et d “ether. tout n’est pas si sur que cela. donc beau­coup ont tout récupéré.

babacool
babacool
4 années il y a
Répondre à  thenovice

Bien malin celui qui com­prend tout… Et puis il ne fau­drait pas oublier non plus en paral­lèle, que pour les mon­naies fiat les bra­quages, notam­ment en col blanc, ça existe aussi.

utoro
utoro
4 années il y a
Répondre à  thenovice

Vous croyez que les « gens » sont tous au cou­rant de cela ? Et puis des pira­tages, il y en a tous le temps…

Je suis dans le tra­ding depuis 20 ans et ce que j’ai vu sur bit­fi­nex c’est des grosses mains à l’ac­tion et la panique de petite main. Ce n’est pas l’ex­pli­ca­tion, juste la consta­ta­tion. Quand cer­tains passent des achats (des ordres exé­cu­tés immé­dia­te­ment, pas des stops) de 500 voir 1000 BTC, c’est pas mon­sieur tous le monde qui peut se le per­mettre. Tout cela est noyé dans les mil­liers de tran­sac­tions mais il suf­fit d’ob­ser­ver les mouvements.